PV seconde partie rencontre intersel Villers 20 avril 08

Echanges, discussions, pv de réunions Intersel
Avatar de l’utilisateur
Vincent
Messages : 10
Inscription : jeu. 25 oct. 2007 19:35
N° membre : 165
Localisation : Ixelles

PV seconde partie rencontre intersel Villers 20 avril 08

Message par Vincent » dim. 6 juil. 2008 11:36

InterSEL / dimanche 20 avril 2008
PV de la seconde partie (17 h 30 à 19 h 30).

Présents : le SEL « Coup de Pouce », le TourneSEL, le CI.RO.SEL, le DinaSEL, L’agir au SEL, le SEL Atlas, le Fleur de SEL, l’ArchiduSEL, le BruSEL, LeSEl’Ogazion, le « défunt » LET’s de Chaumont Gistoux, le SELidaire (FR)
Se sont excusés :
Les autres SEL invités à la rencontre et Ilse, administratrice du LET’s Vlaanderen , Fabienne et Nadia du TourneSEL de Hannut et de Anouck de Chastre ne participent pas à cette deuxième partie.


Réserves : Lucette, chargée de prendre notes ne connaissait pas les SEL il y a six mois à peine ! Son SEL est encore à l’état de gestation, d’où, merci à Bernard de faire les corrections qu’il jugerait utile dans ce tracé.

Rappel historique

L’InterSEL se voulait au départ (1996/97) un lieu de rencontre entre SEL pour échanger infos, expériences, soutiens mutuels...
L’InterSEL visait également à obtenir une reconnaissance légale des SEL de la part du gouvernement fédéral (négociation d’un protocole de reconnaissance avec différents cabinets ministériels concernés). C’est dans ce but que l’InterSEL francophone a du se constituer en asbl (1999). Les négociations étaient menées en partenariat étroit avec les collègues flamands regroupés au sein de l’asbl Letsvlaanderen.
Bernard a fait partie en 1999 des fondateurs de l’asbl InterSEL. La réunion de ce jour se déroule à l’adresse du siège social de l’asbl. Ses statuts contiennent une charte définissant les conditions minimales auquel un SEL (wallon ou bruxellois) doit satisfaire pour pouvoir être membre de l’asbl InterSEL.

L’objectif politique a été abandonné. Les réunions se sont espacées. A l’heure actuelle l’asbl est en sommeil. Elle reste un outil commun disponible, mais les statuts n’ont pas été adaptés à la nouvelle loi sur les asbl. Ne serait-il pas intéressant de la réactiver à un moment où de nombreux SEL éclosent un peu partout en Wallonie et à Bruxelles ? Qu’en pensent les représentants des SEL présents ?
(ndlr : des recherches sont actuellement menées par Bernard pour retrouver la trace du compte bancaire de l’asbl, sur lequel il devrait y avoir encore un peu d’argent – à suivre…).

Néanmoins la rencontre d’aujourd’hui porte en premier lieu sur la question : « Qu’avons-nous envie de faire ensemble ?», et ensuite sur les moyens à mettre en œuvre pour y arriver dont, éventuellement (mais pas forcément), la réactivation de cette asbl.

Axes de réflexion proposés
I.Quelles seraient nos attentes, celles de notre SEL, par rapport à un InterSEL (sous n’importe quelle forme) ?
II.Que pourrions nous faire concrètement pour y répondre ?
Suivant quelles priorités ?

Méthode
Concernant ces deux thèmes, chaque participant note ses questions, réflexions, propositions sur un post-it, puis les communique oralement, une par une. Les post-it sont regroupés, par thème, sur un tableau. Nous avons eu peu de temps, en fin de réunion, pour la synthèse et le débat. Ce compte-rendu est basé sur les notes prises par Lucette et les post-it.
Remarque

« Consulter les selistes de notre SEL sur leurs envies, leurs idées % interSEL ».

Plusieurs participants notent que ces questions devraient être posées au seins de leur SEL et qu’ils ne sont pas représentatifs ici de la position qui sera prise par leur SEL.

1.Echanges d’expériences et d’outils entre SEL

« Mise en commun de nos pratiques »

Les participants des différents SEL apprécient de faire connaissance, de partager du temps et leurs expériences, lors de rencontres informelles telles que celle organisée ce jour.

Des échanges entre deux ou trois SEL (notamment lors du lancement d’un nouveau SEL) se font spontanément, en respect du principe de proximité (avantages économiques, écologiques). Ils permettent de préserver les différences entre SEL et de laisser à chacun d’eux la possibilité d’évoluer en fonction de ses spécificités, de l’esprit et de la maturité du groupe.

Des échanges / groupes de travail thématiques, pourraient aussi être organisés, à l’initiative de l’un ou l’autre SEL.


2.Echanges de services entre membres de différents SEL

« Faire connaître aux autres SEL ses offres et demandes (surtout particulières) »
« Route des stages en Belgique »
« Pensez aux non internautes ! »
« Possibilités pour les selistes « frontaliers » de s’échanger des services sans devoirs s’inscrire dans plusieurs SEL. »

Et pourquoi pas entre tous les SEL ?
Des expériences de ce type existent par exemple en France (Route des SEL (RDS), Routes des stages, JEU… - voir à ce propos le site selidaire.org - ). Quelqu’un demande comment convertir « la nuitée » unité d’échange de la RDS en unités locale de son propre SEL. Réponse : une nuitée = une heure, à retranscrire dans notre compte SEL local (en débit ou en crédit, selon qu’on est invité ou accueillant).

La route des stages, hormis des propositions de (lieux de) stages, permet de faire des échanges très spécifiques, qui sortent de l’ordinaire (tailleur de pierre, vendangeur...), pour lesquels on a peu de chance de trouver un partenaire au sein de notre SEL. Deux participants suggèrent que ce concept se développe également en Belgique.

Par ailleurs, l’idée d’un SEL « global » (via internet) existe également, en Belgique notamment, dans des cercles de gens qui essaient de repenser l’organisation de l’économie et la mondialisation du commerce. Mais les participants présents y sont plutôt réticents, préférant préserver le caractère local et convivial des échanges.

3. Définition commune du concept de SEL.

« J’aimerais que soit défini le plus petit commun multiple de ce qui définit nos SEL, quelles sont les limites du concept ? »

L’asbl InterSEL a inclus dans ses statuts une charte définissant le tronc commun aux SEL qui en sont membres. Tout SEL actif en Wallonie ou à Bxl peut devenir membre de l’asbl pour autant qu’il adhère à cette charte. Il conviendrait de réévaluer aujourd’hui la pertinence des différents articles de cette charte.

Plusieurs participants demandent à se pencher à nouveau sur la définition d’un « tronc commun » aux SEL (dénominateur commun).

Quelqu’un souhaite uniformiser entre les SEL :
la cotisation en euros et sa périodicité
la « monnaie virtuelle ». La tendance actuelle est de la ramener simplement en unités de temps : une heure = une heure
un outil de communication des offres et des demandes (voir point précédent = route des stages).


4.Assurances, problèmes légaux, protection vie privée…

Réflexions et réponses par rapport aux questions communes (assurances, fisc…)

Plusieurs participants souhaitent que l’InterSEL prenne en charge la clarification de toutes les questions légales que posent les SEL. L’étude juridique commandée par l’association Caiac à Gèves suscite néanmoins certaines interrogations…

L’InterSEL pourrait même souscrire une assurance commune avec partage de cotisation et éventuellement une seule personne de référence. Le Sel coup d’pouce rappelle le contenu des polices qu’il a souscrites chez Axa et la possibilité pour chaque SEL d’y adhérer.

Quelqu’un évoque l’importance d’avoir dans cette assurance (commune ?) la défense en justice de la structure SEL.

« Comment garantir que les coordonnées perso d’ un membre ne se retrouvent de façon « sauvage » dans les listes d’un autre SEL ? »

5.Ce qui nous unit, comment se rencontrer ?

« Occasionnellment une petite fête interSEL »…
« Organiser une rencontre où chacun se charge d’un point d’organisation de la rencontre : repas, déco, animation, ateliers savoir-faire, grand Don…

L’appel est d’ailleurs lancé pour une prochaine réunion...(voir proposition CiroSel)


6.Reconnaissance, mouvement, promotion, diffusion

« Reconnaissance sociale du système »
« Faire partie d’un mouvement »
« Selidaire souhaite voir un Intersel se développer en Belgique »
« Transmettre des infos à tois les selistes français qui s’installent en Belgique »
« Avoir des informations de temps en temps sur l’évolution du mouvement ici et ailleurs »

L’InterSEL pourrait centraliser les informations relatives aux SEL dans un lieu de représentation comme une foire ou un marché alternatifs. En 2009 aura lieu à Louvain-la-Neuve une rencontre culturelle sur le thème : « Le monde que nous choisissons ». L'InterSEL pourrait y organiser une vitrine des SEL pour y promouvoir nos idées.

Il pourrait diffuser des informations , sur base des renseignements fournis par chaque SEL, sur internet (exemple le dossier sur le SEL dans http://www.questionsanté.be, dossier réalisé par le Service d’Education permanente Question santé asbl avec la collaboration de quelques SEL.).
Voir les site du BruSEL, ceux des autres SEL et le forum Intersel.

Il pourrait aussi constituer un répertoire des SEL comprenant uniquement les renseignements fournis par chacun, à sa convenance. Ce répertoire a fait défaut aux membres du BruSEL qui ont été interpellés après certaines émissions de TV.

L'InterSEL pourrait enfin inscrire les SEL belges dans un mouvement plus large et participer à des échanges avec les SEL des Flandres et de pays voisins.

Selon une participante, « Etre en, Intersel permettrait (fédération) d’être représenté pour pouvoir avoir une légitimité et défendre l’idée du SEL au niveau politique. ».

Pour quelqu’un d’autre, il n’apparaît pas opportun que nos rencontres aient lieu au sein d’une structure fédérative ou représentative des SEL (asbl…). Il propose plutôt un « Intersel » dont chaque seliste serait membre ( = démocratie directe). Pour lui, il est important de laisser à chaque SEL et à chaque membre dans le SEL, la liberté de choisir avec quel SEL il veut collaborer.

Aujourd’hui le SEL s’impose comme une initiative privée qui défend son autonomie et fait la part belle à la participation citoyenne directe. On indique la tension entre l’option de se faire reconnaître, soutenir par les pouvoirs publics et le fait que l’initiative citoyenne garde son indépendance et sa liberté d’action. L’expérience du SEL Atlas (financé par la Région bruxelloise et la commune d’Anderlecht est intéressant à cet égard : l’initiative devrait à terme être prise en charge totalement par ses membres).

7. Propositions d’actions

1. Etablir avec précision une liste des SEL de Wallonnie
2. Valoriser, mieux exploiter les outils de communication qui existent déjà comme le site internet du BruSEL et son Forum de discussion.
3. Bien qu'il soit plus facile de trouver les informations groupées, chaque SEL peut créer son site internet, y rassembler les informations qu'il souhaite dispenser et reste libre de créer ses liens.
4. Se retrouver à l'automne à l'invitation d'un SEL qui en prendra l'initiative et porter les assurances à l'ordre du jour de même que la projection du film sur l'argent.

Avatar de l’utilisateur
Joaquim
Administrateur du site
Messages : 151
Inscription : sam. 1 sept. 2007 22:28
N° membre : 3
Nom du SEL : RomanSEL
Contact :

Re: PV seconde partie rencontre intersel Villers 20 avril 08

Message par Joaquim » ven. 13 févr. 2009 04:02

J'ai retouvé la première partie du PV, du 20042008, mais là aussi, il y a pas mal d'incohérences par rapport à ce que l'on avait dit.
Aller trop vite nous éloigne un peu plus les uns des autres chaque jour! Ralentissons le pas ....

cedric.heine
Messages : 50
Inscription : mer. 17 févr. 2010 06:12
N° membre : 34
Nom du SEL : RadiSEL, SoignieSEL

Re: PV seconde partie rencontre intersel Villers 20 avril 08

Message par cedric.heine » ven. 18 juin 2010 10:30

Est-il possible d'obtenir la première partie?
L'un de vous ne souhaite t'il pas relancer ces rencontres? ces réunion?
De quel type d'incohérence parlez vous?
Cédric Heine,
RadiSEL (n°34)
sel.cedric.cdrc@inboxclean.com

Avatar de l’utilisateur
Joaquim
Administrateur du site
Messages : 151
Inscription : sam. 1 sept. 2007 22:28
N° membre : 3
Nom du SEL : RomanSEL
Contact :

Re: PV seconde partie rencontre intersel Villers 20 avril 08

Message par Joaquim » ven. 18 juin 2010 13:04

Tu peux retrouver le PV complet ici.
viewtopic.php?f=23&t=54

Pour les incohérences, c'est assez complexe et ça remonte loin. Il y a eu un InterSEL Bruxellois cette année et le PV va bientôt être publié sur le forum.
Aller trop vite nous éloigne un peu plus les uns des autres chaque jour! Ralentissons le pas ....

Répondre