Législation : 28 juin 2017 : Bénévoles: Maggie De Block favorable à la suppression du formulaire C45B de l'Onem

Dans ce forum vous pouvez exprimer les différents questionnements que vous avez pu rencontrer dans votre SEL.
Il est strictement interdit de donner le nom des personnes concernées et ne mentionner pas le nom de votre SEL
Avatar de l’utilisateur
Joaquim
Administrateur du site
Messages : 151
Inscription : sam. 1 sept. 2007 22:28
N° membre : 3
Nom du SEL : RomanSEL
Contact :

Législation : 28 juin 2017 : Bénévoles: Maggie De Block favorable à la suppression du formulaire C45B de l'Onem

Message par Joaquim » lun. 3 juil. 2017 10:11

28 juin 2017 : Bénévoles: Maggie De Block favorable à la suppression du formulaire C45B de l'Onem

https://www.rtbf.be/info/belgique/detai ... id=9646417

La ministre fédérale des Affaires sociales Maggie De Block est favorable à la suppression du formulaire C45B de l'Onem, que doivent remplir les chômeurs et les prépensionnés avant d'entamer une activité bénévole, a-t-elle annoncé mercredi. Elle a reçu à son cabinet des représentants de la Plateforme francophone du Volontariat qui lui ont remis une pétition réclamant cette suppression.

La pétition intitulée "Stop à la paperasse pour les chômeurs et prépensionnés bénévoles" a été signée par 1547 citoyens et 86 organisations, a indiqué Emmeline Orban, de la Plateforme francophone du Volontariat. Parmi les signataires, on retrouve notamment la Croix-Rouge de Belgique francophone, l'Alliance Nationale des Mutualités Chrétiennes, le Réseau wallon de lutte contre la pauvreté ainsi que des fédérations sportives et des mouvements de jeunesse.

"Remplir de la paperasse"
Actuellement, tous les chômeurs et les prépensionnés qui souhaitent faire du bénévolat doivent le déclarer à l'Onem. Pour cela, ils doivent remplir le formulaire adéquat, le C45B et le déposer à leur organisme de paiement avant d'entamer leur activité bénévole. Selon la Plateforme, cette démarche administrative freine de nombreux engagements. Sur le terrain, cette déclaration est vécue comme une autorisation, avec des différences d'interprétation d'un bureau à un autre.

A l'issue de la rencontre de mercredi matin, la ministre De Block a fait part de son soutien à la demande de l'association. "Tout le temps passé par les volontaires à remplir de la paperasse, c'est du temps qu'ils passent en moins à s'occuper de celles et ceux qui en ont besoin", a-t-elle relevé.

Maggie De Block a également rappelé l'existence du projet de loi "De Block/Peeters" qui adapte le statut des volontaires. Il sera bientôt présenté devant le conseil des ministres en vue d'une entrée en vigueur à l'automne, a-t-elle assuré.
Aller trop vite nous éloigne un peu plus les uns des autres chaque jour! Ralentissons le pas ....

Répondre