Je dénonce

Poster dans cette section, vos opinions sur les différents modèles de SEL qui existent à travers le monde.
Qu'apportent les SEL en matière sociale?
Est-ce que le mot économie est encore d'actualité dans les SEL?
Avatar de l’utilisateur
Joaquim
Administrateur du site
Messages : 151
Inscription : sam. 1 sept. 2007 22:28
N° membre : 3
Nom du SEL : RomanSEL
Contact :

Je dénonce

Message par Joaquim » mar. 20 avr. 2010 16:50

J'aimerais dénoncer ces SEL qui deviennent des foires aux brocanteurs. C'est du n'importe quoi. :evil:
J'ai remarqué dans ces SEL là, que les gens ne se regardent plus :( , mais qu'ils regardent les objets présents sur les tables avec gourmandise.

L'être humain, ne comprendra-t-il donc jamais ? :roll:

Pour moi, je n'appelle plus ça des SEL, mais de la vente publique. :!:
Aller trop vite nous éloigne un peu plus les uns des autres chaque jour! Ralentissons le pas ....

bernard simon
Messages : 1
Inscription : sam. 28 nov. 2009 13:56
N° membre : 4
Nom du SEL : selcoupd'pouce

Re: Je dénonce

Message par bernard simon » sam. 29 mai 2010 20:36

Hello Joaquim !

Dans la vie il y a deux types de personnes,
ceux qui critiquent et ceux qui construisent

Que d'énergie perdue à vouloir avoir sans cesse raison.
Un peu plus de tolérance serait la bienvenue.

Laisse co-exister tout ce qui va dans le bon sens, même si ce n'est pas comme tu l'imagines

Marie

Avatar de l’utilisateur
Joaquim
Administrateur du site
Messages : 151
Inscription : sam. 1 sept. 2007 22:28
N° membre : 3
Nom du SEL : RomanSEL
Contact :

Re: Je dénonce

Message par Joaquim » lun. 31 mai 2010 01:22

Salut Marie,

Malheureusement tu confonds ma motivation pour une obstination.

Non, nous n'allons pas de le même sens. Au contraire, ceux que je dénonce (et je ne suis pas le seul) vont dans le sens complètement opposé à celui dans lequel je crois. Le mot "tolérance" ne me semble donc pas approprié dans ce cadre.

Si certains SEL continuent à reproduire les mêmes erreurs du système économique mondial au niveau local, personnellement, je ne suis pas d'accord avec leur direction.
Je crois que nous devons être attentifs aux erreurs de nos ancêtres et nous devons veiller à ne plus les reproduire.
Faire comme si le monde tournait toujours rond, c'est un peu comme l'autruche qui pense qu'elle est protégée en mettant sa tête sous terre, mais le reste du corps est visible par les prédateurs.
Sorry, pour moi, Flower-Power c'est du passé.
Il suffit de voir les requins qui se délectent dans la SPECULATION BOURSIERE des déchirures de certains pays européens pour dévorer le peu de peau qui reste de ces peuples. Les requins ne sont pas ailleurs, ce ne sont pas des extraterrestres, mais bien des terriens, et peut-être que nous sommes même voisins de certains.

Non, construire un nouveau monde passe par une réforme en profondeur. L'économie, comme je l'ai déjà dis dans un autre post c'est la PREHISTOIRE ANCESTRALE.
Pour celui ou celle qui est attentif, l'être humain est exaspéré de ce modèle de fonctionnement sociétal et souhaite un changement radical.

Aucun système actuel, ne peut lui offrir cela.
Seule la vraie éducation dans des valeurs NON MONETAIRES de PARTAGE, DON, GENEROSITE, sans attendre quoi que ce soit en retour et en comprenant que chacun a sa place égale et indispensable dans la société peut changer celle-ci.
Le reste c'est du cirque pour moi.

Alors, oui, je continue à dénoncer ceux qui étalent leur objets sur la place publique et mettent une valeur dessus. Qu'elle soit en euros ou en bons locaux d'échange, c'est la même chose.

Par contre, si ces personnes étalent ces objets pour les DONNER à ceux qui en ont réellement BESOIN, alors on est d'accord. Sinon, non !

Je continue à être d'accord avec George Bernard Shaw.
Aller trop vite nous éloigne un peu plus les uns des autres chaque jour! Ralentissons le pas ....

cedric.heine
Messages : 50
Inscription : mer. 17 févr. 2010 06:12
N° membre : 34
Nom du SEL : RadiSEL, SoignieSEL

Re: Je dénonce

Message par cedric.heine » dim. 18 juil. 2010 17:43

Ma foi, si c'est SEL ont convenu DÉMOCRATIQUEMENT de l'organisation de brocantes en unité SEL pourquoi pas.

Je suggère de les laisser faire si cela ne correspond pas au sens qu'ils donnent aux SEL qu'ils ne l'organise pas chez eux... De là à les dénoncer... Maintenant si cette dénonciation n'est que l'expression de ton sentiment c'est ton droit.
Pour ma part je les soutiens et je ne suis pas le seul non plus...

Pour moi, si on rappelle le danger de la spéculation par l'échange de bien, l'essentiel est fait. J'ai appris dernièrement que certains SEL permettent comme au RADISEL l'échange de bien mais que ces échanges sont limité par leur chartes. Que les gens se rencontrent lors d'une brocante ou lors d'un barbecue...

Et ceci dit en passant, je crois que nous avons tous à gagner d'être à l'écoute de l'expression des arguments de celui qui pense différemment. Quitte à renforcer tes propres convictions. La mienne à ce propos est qu'il est temps d'aller un peu plus loin le SEL barbecue c'est sympa mais on a pas uniquement besoin de coup de main... L'amélioration de la qualité de vie sociale et locale, passe aussi par l'échange ou le don de bien matériels.

Bien sûr dans l'idéal nous ne devrions pas revendre nos objets inutilisé mais les donner en retour nous recevrions des biens que d'autres n'utilisent plus. Nous pourrions même donner des biens à la collectivité. Mais si nous devions reproduire cet idéal à l'échange des service nous n'aurions il me semble que des SEL qui proposent et font la demande de service sans comptabilité SEL. Est-ce possible? Je ne pense pas. Peut-on fonctionner uniquement avec les don gratuit de biens matériels? Je ne pense pas non plus...

J'ai parfois l'impression que les SEL tu donne le nom de "SEL économique", sont parfois bien plus social que ceux que tu nome "SEL social" (que j'ai parfois envie de nommer "SEL barbecue")...

Je sais que tu n'est pas d'accord avec moi. De cela peu m'importe, je n'attache de l'importance qu'aux arguments... Quels arguments donnerais-tu pour déconseiller (ou interdire? Argh!) l'échange de biens si ils étaient (par exemple) limités à 10% des échanges des membres ceci afin d' éviter d'avantager des gens qui possèdent...
Cédric Heine,
RadiSEL (n°34)
sel.cedric.cdrc@inboxclean.com

cedric.heine
Messages : 50
Inscription : mer. 17 févr. 2010 06:12
N° membre : 34
Nom du SEL : RadiSEL, SoignieSEL

Re: Je dénonce

Message par cedric.heine » dim. 18 juil. 2010 18:19

bernard simon a écrit :Seule la vraie éducation dans des valeurs NON MONETAIRES de PARTAGE, DON, GENEROSITE, sans attendre quoi que ce soit en retour et en comprenant que chacun a sa place égale et indispensable dans la société peut changer celle-ci.
Le reste c'est du cirque pour moi.
Il s'agit d'un postulat sur lequel se base une partie de ton raisonnement le mien est tout autre et peut-être explique t'il une partie de nos différences:

Je pense que les gens ne sont pas bon par nature (ni mauvais) et aucune éducation ne le rendra bon.
L'Homme est un animal social, il a besoin du groupe pour vivre, l'intégration au groupe est en quelque sorte une condition pour sa survie. Peut être a t'on inventé le concept de bien et de mal sur ce principe, ce qui est bon pour le groupe sera bien ce qui ne l'est pas sera mal.

J'aide mon voisin avec plaisir, cela est apparenté a un acte bienveillant, pourtant et je pense que c'est principalement inconscient mon objectif personnel n'est pas de lui rendre service. Mais d'appartenir au groupe considéré comme gentil, j'ai envie qu'il me soit reconnaissant. Je me sent valorisé par cet acte.

Si on laisse tomber toute comptabilité des actes bon et mauvais je n'aurai peut être plus envie de l'aider, en tout cas si je lui prête mon échelle ma foreuse que je nourri son chien pendant ces absences et qu'il ne me donne jamais rien en retour, qu'il me refuse le prêt de sa brouette je ne l'aiderai probablement plus... Je jugerais qu'il profite, qu'il est mauvais et qu'il ne mérite pas mon aide.

En une phrase, je pense que tout actes que l'on pose répond au souhait de répondre à un de NOS besoins.
Cédric Heine,
RadiSEL (n°34)
sel.cedric.cdrc@inboxclean.com

Avatar de l’utilisateur
Joaquim
Administrateur du site
Messages : 151
Inscription : sam. 1 sept. 2007 22:28
N° membre : 3
Nom du SEL : RomanSEL
Contact :

Re: Je dénonce

Message par Joaquim » lun. 19 juil. 2010 02:09

Je ne pense pas.

Pour moi le bien et le mal sont bien des facettes de la société, même si certains les refusent et les identifient comme des paramètres religieux.

C'est la conscience humaine qui doit changer collectivement.
Sinon, demain, il faudrait accepter tous les meurtres, viols, les guerres, atrocités, les génocides, la shoah comme des facettes de l'homme.

PAS D'ACCORD! Je n'accepte plus cela. il est temps de grandir.

Le bien et le mal sont présent dans l'homme et celui-ci doit commencer à faire choix collectif dans un sens ou dans un autre.
Non pas comme un animal social, mais comme un humain.
Aller trop vite nous éloigne un peu plus les uns des autres chaque jour! Ralentissons le pas ....

Avatar de l’utilisateur
Joaquim
Administrateur du site
Messages : 151
Inscription : sam. 1 sept. 2007 22:28
N° membre : 3
Nom du SEL : RomanSEL
Contact :

Re: Je dénonce

Message par Joaquim » lun. 19 juil. 2010 02:19

La brocante (troc d'objet contre des unités) c'est l'expression d'une certaine économie et n'a donc aucun place dans le SEL.

Autrement, j'aimerais que le ministère des finances se penche un peu plus sur ce modèle de SEL là, car il y a une forme d'économie SPECULATIVE non contrôlée.
Le SEL barbecue, c'est bien, les DONS des biens c'est très bien et non pas la rémunération des biens. Ce que tu revendiques. tu te contredis ou tu joues avec les mots.

Si tu penses que DONNER DES BIENS à LA COLLECTIVITE est une BONNE CHOSE sache que je l'ai mis depuis très longtemps dans ma charte http://lesel.be/s/notrecharte.asp Point 4 et 5.

Donc, je suis content que tu adhères aux principes auxquels tu n'adhérait pas auparavant. Bienvenue au club.

Les chiffres (%) ça marche pas dans le SEL.
Je connais pas mal de gens (anonymat respecté) dans différents SEL à caractère économique qui ont quitté ces SEL ou sont mécontents à cause des chiffres.
Aller trop vite nous éloigne un peu plus les uns des autres chaque jour! Ralentissons le pas ....

Avatar de l’utilisateur
Joaquim
Administrateur du site
Messages : 151
Inscription : sam. 1 sept. 2007 22:28
N° membre : 3
Nom du SEL : RomanSEL
Contact :

Re: Je dénonce

Message par Joaquim » sam. 11 déc. 2010 04:27

Voici un exemple clair de la dérive que certains SEL sont en train de prendre. Ca devient un ebay local.
On voit arriver des termes tels que "l'ACHETEUR" et le "VENDEUR".

http://fairebleu.free.fr/chequier.html
ps: je n'ai rien contre ce SEL en particulier, mais je suis dégoûté par cette dérive économique et par tous ceux et celles qui laisse faire.

Même si ce SEL ne paraît plus d'actualité, ce genre de dérive, elle, est de plus en plus d'actualité.
Celle-ci est cotionnée par des pseudos "révolutionnistes ?!" frustrés qui ne comprennent rien au SEL, mais qui veulent juste se mettre en avant.

Plusieurs amis Français m'ont confiés également leur désaroi par rapport à changement de direction (intéressée) dans beaucoup de SEL.

Citation de Albert Einstein:
Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.
Aller trop vite nous éloigne un peu plus les uns des autres chaque jour! Ralentissons le pas ....

lelens-455
Messages : 1
Inscription : lun. 23 juil. 2012 18:21
N° membre : 455
Nom du SEL : Brusel

Re: Je dénonce

Message par lelens-455 » lun. 23 juil. 2012 19:00

"Seule la vraie éducation dans des valeurs NON MONETAIRES de PARTAGE, DON, GENEROSITE, sans attendre quoi que ce soit en retour ".
Mmm, j'ai connu beaucoup de groupes sociaux à très forte cohésion, où 90% des personnes avaient ce point de vue.
Le résultat était que les 10% restant avaient eux comme perception que le rôle social était d'exploiter ces moutons pour leurs permettre d'être heureux.
Les dit "moutons" ayant dès lors une probabilité bien inférieur de survie (ou de trouver un(e) partenair(e) réelle) sont ainsi, dans notre société, devenus une race en voie d'extinction et nous nous retrouvons dans un bac à piranhas où les gens ne sont plus capable de se mettre ensemble pour construire.
Le SEL suppose cette notion saine d'échange (équitable), qui dans le monde animal est ce qui différencie une relation de symbiose d'une relation de parasitage.

Dans le feux des combats internes qui semblent te déchirer, il me semble que ton discourt dans une structure qui se dit "d'échange" crèe une certaine confusion,
que les piranhas en puissance pourraient prendre comme excuse pour se précipiter sur des gens de bonne volonté.

Et ce que je te dis n'est pas un abstraction, car récemment encore, j'ai entendu l'idée se répandre de faire des offres que personne ne désire où puisse accepter, simplement pour pouvoir rentrer dans le système et pouvoir demander du travail à des gens qui ainsi, un jours, n'en trouveront plus de contrepartie.
Sur cette pierre qu'est la notion d'équité, c'est donc toute l’existence du concept de SEL qui repose.
Dans ce contexte, je la trouve donc beaucoup plus saine que des idéaux de don et de générosité, qui peuvent eux servir d'arme pour culpabiliser les plus faibles.
Et effectivement, l'équité suppose un échange volontaire, et un échange réel suppose le désir.
Il n'y a pas à s'en culpabiliser.

Avatar de l’utilisateur
Joaquim
Administrateur du site
Messages : 151
Inscription : sam. 1 sept. 2007 22:28
N° membre : 3
Nom du SEL : RomanSEL
Contact :

Re: Je dénonce

Message par Joaquim » mer. 15 août 2012 14:38

Il est facile de critiquer les combats que nos ancêtres ont mené, malgré eux. C'est une réaction d'impuissance de la part des observateurs paresseux.

Je crois que les faibles sont ceux qui ne croient pas dans des valeurs humaines ou bien qui croient que le combat est perdu d'avance contre Goliath.
En effet, il y a un tiraillement entre diverses forces, mais cela n'est pas un sentiment propre. On le retrouve partout dans le monde.
Par exemple et sans aller dans les détails, quand on entend que les syndicats des travailleurs percent petit à petit en Chine, c'est un combat pour l'égalité.

Le choix me semble clair, soit nous adoptons une vision purement Anglo-Saxone ou chaque activité de notre vie est régulée par l'économie (je vous souris, mais ça vaut 5 francs = aberration), soit nous adoptons un modèle social ou les valeurs de partage, d'entraide et de don de soi sont la primeur.

Il n'y a pas d'équation inconnue dans cette formule. C'est en fait relativement simple. Le problème n'est pas de croire que notre société est corrompue ou angélique, la sagesse est de percevoir qu'elle est les deux et qu'avec ce qu'elle est nous pouvons marcher vers des horizons communs. Si Martin Luther King n'avait pas cru en son rêve, la situation des gens de couleur aux Etats-Unis ne serait pas respectée.

Il est important de se rappeler que le SEL n'est rien d'autre qu'un simple NANO-LABORATOIRE. Il ne sera jamais l'élément réformateur tant attendu (il n'est pas le sauveur). Je pense l'avoir dit plusieurs fois.

Pourquoi le SEL, alors? Simplement pour mettre en avant les valeurs que j'ai décrites plus haut ! Les révolutionnaires frustrés les identifierons à des valeurs Chrétiennes et crieront "Laïcité! laïcité!". La stupidité est de jeter le bébé avec l'eau du bain. On a vite oublié des Coluches, des Abbés Pierre, des Mères Térésa, et tous les anonymes de l'entraide, sans qui la faim régnerait dans nos belles capitales luxueuses (pour certains).
"Donner sans rien attendre en retour" n'appartient à aucun pseudo mouvement, c'est un acte de générosité citoyenne pour lequel il est important de continuer à se battre. Je crois fondamentalement dans l'homme et dans sa capacité à se réunir. Peut-être sera-t-il obligé de le faire dans un avenir proche? Qui sait !

Ceux qui proclament avoir LA solution à notre déséquilibre mondial économique (par les monnaies alternatives) sont pour moi des parasites qui profitent de cette instabilité millénaire pour se faire une petite place au chaud pendant un petit temps (ironie).

La civilisation du 21 siècle a besoin de valeurs communes et justes et non de dispersion, qui est la porte d'entrée pour la manipulation.

A chacun de choisir ce qui lui convient.
Aller trop vite nous éloigne un peu plus les uns des autres chaque jour! Ralentissons le pas ....

Répondre