Autres SGIS

laurent d.
Messages : 18
Inscription : mer. 11 nov. 2009 21:59
N° membre : 6
Nom du SEL : RadiSEL

Autres SGIS

Message par laurent d. » mer. 24 févr. 2010 23:20

Sinon, je connais aussi de nom les outils logiciels de monnaies communautaires suivant, mais tous en anglais :

http://www.openmoney.org/

http://www.metacurrency.org/

http://project.cyclos.org/index.php?opt ... e&Itemid=1
(Interface traduite désormais en version française : http://www.cyclos-france.org/)

http://openmoney.info/


Vous en connaissez d'autres que ceux-là, vous ?

Bonne soirée,
Laurent

Avatar de l’utilisateur
Joaquim
Administrateur du site
Messages : 151
Inscription : sam. 1 sept. 2007 22:28
N° membre : 3
Nom du SEL : RomanSEL
Contact :

Re: Autres SGIS

Message par Joaquim » jeu. 25 févr. 2010 02:45

Salut Laurent,

Sorry, j'ai pas eu le temps jusque là. J'ai activé la création

de nouveaux sujet dans cette section.

Sinon en matière de logiciel orienté monnaie, tu as le

http://communityforge.net utilisé par

quelques groupes, mais le code n'est pas distribué

juste l'accès à la plateforme comme pour le mien.
Pour un SEL, je l'ai testé et c'est pas assez évolué.

Mais ils savent se vendre. Ils sont notamment en

recherche de fonds apparement. Ce qui n'est pas nécessaire à

notre époque où un bon serveur coûte 35 euros par an.
Et en utilisant des technologies de clouding on peut monter maximum à 80 euros par an et être considéré

serveur professionnel et performant.

Sinon, un qui donne son code http://www.cxss.org.uk/drupal51/node/65. En

matière de développement c'est ultra lourd pour le résultat que c'est. En matière d'installation c'est la catastrophe totale. Un casse tête autant sous Windows(apache/php/mysql) que sous Ubuntu 9.1(apache/php/mysql). Sorry, je ne dis pas ça pour dénigrer, mais j'en ai déjà essayé pas mal.
Je reste très content du SGIS du http://www.lesel.be.

Bonne nuit,
Joaquim
Aller trop vite nous éloigne un peu plus les uns des autres chaque jour! Ralentissons le pas ....

Avatar de l’utilisateur
Joaquim
Administrateur du site
Messages : 151
Inscription : sam. 1 sept. 2007 22:28
N° membre : 3
Nom du SEL : RomanSEL
Contact :

Re: Autres SGIS

Message par Joaquim » ven. 26 févr. 2010 20:13

Encore un aspect pervers :shock: de http://communityforge.net/how%20community%20online.

Pour être membre chez eux, chaque membre de chaque communauté paie 14,4 euros par an :o . http://communityforge.net/fr/node/1 ou 20CHF

Imaginons qu'ils ont 100 communautés chez eux avec 100 membres par communauté.

Faisons un calcul simple.

((14,4 euros x 100 membres) x 100 communautés)= 144000 euros par an :evil: :evil: :evil: :evil:

J'oubliais :

S'ils sont performants il leur faut 30 minutes maximum pour déployer une nouvelle communauté (moi j'ai tout réduit à 10 minutes ;) ). Donc nouveau calcul :

Ils auront donc travaillé 30 minutes x 100 communautés = 3000 minutes = 50 heures à 144000euros, (une grosse semaine de travail),je veux mon vieux !!!!

Ils vous ont bien eu ... :twisted:

Sachons qu'un serveur pour ce genre de système peut varier entre 35 et 100 euros/an

Faites donc la différence 144000 euros - 100 euros = 144900 euros en poche.

Pas mal et bien pensé, et ça ne m'étonnerai pas de voir bientôt apparaître des pub à la google dessus. Et comme d'autres, je suppose qu'ils vous diront qu'ils n'ont pas assez d'argent pour continuer l'hébergement. Et est-ce qu'ils paient des impôts sur tout ça? Car bientôt ça va faire pas mal de fric.

Alors à tous ceux qui ont choisi ce modèle, sachez que je regarde ce système là d'un mauvais oeil.
En plus avec tous ces systèmes on ne sait pas ce qu'ils font avec vos données.

Conclusion, BOOOOOOUUUUUUU

Image

Allez, soyez heureux, mais n'oublions pas de rester critique par rapport aux dérives.
Joaquim
http://www.lesel.be :ugeek:
Aller trop vite nous éloigne un peu plus les uns des autres chaque jour! Ralentissons le pas ....

laurent d.
Messages : 18
Inscription : mer. 11 nov. 2009 21:59
N° membre : 6
Nom du SEL : RadiSEL

Re: Autres SGIS

Message par laurent d. » sam. 6 mars 2010 10:55

Bounjour,

Hélas pour http://www.lesel.be, empli de bonnes intentions, l'utilisation de ce logiciel est assortie du respect d'une charte dont je ne trouve pas pour ma part les points 4 et 5 totalement judicieux (cf bas du message). Il suffirait de les modifier à la lumière de ce que j'écris ci-dessous.

Pour le point 4, je comprends bien que tu penses aux biens qui sont déjà créés/manufacturés (en Chine ;-) avant l'échange. Peut-être que le secteur tertiaire économique (les services) s'est tellement développé que peu d'entre nous se pensent et s'envisagent désormais comme producteurs.
Je pense en réalité que les biens produits dans un SEL sont totalement de même nature que ce que tu envisages toi comme services. Services et productions matérielles sont en réalité de même nature dans un échange de temps, à savoir qu'on peut les rapporter toutes deux à des valeurs-temps égalitaires.
Quand tu fais un pain (un meuble, un vêtement, ...) chaque semaine pour quelqu'un, dans un SEL, le prix de ce pain est le prix du service, càd le temps que tu as mis pour le produire, additionné des frais en € ! Il s'agit pourtant d'un bien, qui ne donne lieu à aucune forme de spéculation en terme de valeur-temps. Au RadiSEL, un membre vend son pain pour 1/4 d'heure (1/4 Radis), plus le prix en € de la farine.

Quant au point 5, je le comprends bien davantage car il y a dans le prêt une indétermination réelle en valeur-temps. Mais je laisserais çà à la libre appréciation des SEL qui utilisent ton outil logiciel : proposer sans imposer. Je propose pour ma part de fixer aux prêts d'objets de faible valeur des valeur-temps arbitraires et faibles (1/4 ou 1/2 heure) car il y a là un service réel qui est apporté, et je vois pas pourquoi on ne pourrait pas remercier cela. Je préfère une indétermination à une non contrepartie. Faisons confiance aux SElistes dans leur capacité à échanger de façon réciproquement fructueuse sans utiliser d'€, monnaie plus inégalitaire que toutes bidouilles qui peuvent se faire de commun accord dans la monnaie d'un SEL.
Il y a justement une membre qui veut mettre à disposition sa collection de 500 DVD de films d'auteur patiemment constituée. Peut-on lui dire : OK, mais tu ne recevras rien en retour ? Va-t-elle quand même mettre à disposition ces objets à un public qu'elle ne connait pas, avec tout le lot d'énergie que cela demande pour s'assurer que ses DVD lui reviennent ?


****************************************
http://www.lesel.be

4. Ce SGIS ne permet pas de convertir des échanges de biens en heures (bons d'échanges locaux). Ces derniers étant du domaine du troc. Néanmoins les membres des SEL qui l'utilisent peuvent se DONNER des biens sans AUCUNE forme de rétribution quelle qu'elle soit, même pas des heures de services en retour.

5. Ce SGIS ne permet pas de convertir des prêts de biens en heures (bons d'échanges locaux). Ces derniers étant du domaine du troc. Néanmoins les membres des SEL qui l'utilisent peuvent se PRETER des biens sans AUCUNE forme de rétribution quelle qu'elle soit, même pas des heures de services en retour.

Avatar de l’utilisateur
Joaquim
Administrateur du site
Messages : 151
Inscription : sam. 1 sept. 2007 22:28
N° membre : 3
Nom du SEL : RomanSEL
Contact :

Re: Autres SGIS

Message par Joaquim » sam. 6 mars 2010 19:32

Salut Laurent ;) ,

Je suis d'accord que le temps qu'un membre passe pour faire du pain pour un autre membre doit être rétribué en heures.
Mais, il est possible qu'un personne prenne 1/2 heure pour faire un pain et qu'une autre personne personne prenne 1 heure ou même 2 heures.
Je préfèrerais par conséquent laisser à chacun la possibilité de dire combien de temps cela lui a pris, au lieu de définir un temps défini auparavant.
La même chose pour tout autre type de service de "FABRICATION" (meuble, vêtement, ...).
Il est clair également que la personne qui offre le service ne doive pas payer les ingrédients, qui sont à charge du demandeur.



Quant aux prêts de bien, c'est un peu plus compliqué à mon avis.
Imaginons, que je possède beaucoup de matériel de jardinage, que j'ai envie de m'inscrire dans un SEL, mais que je n'ai pas envie de mettre ma tête ou mes bras ou mon temps au service des autres. Ce qui à mes yeux me semble un peu égoïste.
Il me sera très facile de dire que j'échange, car il me suffira de prêter des biens et de recevoir en retour des bons d'heures.
Personnellement, je pense que ce n'est pas très fair play par rapport à ceux qui rendent de services avec leurs corps physique et non pas à travers un objet externe.

Mettre à disposition un objet ou des objets pour la collectivité doit être un acte généreux, mais responsable dans les deux sens.
Il est clair que si je prête ma tondeuse, je m'attends à ce quelle revienne dans l'état où je l'ai prêté avec le niveau d'essence et d'huile d'origine.
Il ne me viendrait jamais à l'idée d'obliger mon voisin à me donner une contribution horaire pour le prêt de la tondeuse, je crois que toute la rue le saurait, et je m'en sentirais que très gêné.



Personnellement, plus je prends de l'âge, plus je suis convaincu que l'être humain doit changer de l'intérieur.
C'est pour cela que j'ai voulu donner une orientation idéaliste à la charte du SGIS du http://www.lesel.be.
Un jour j'ai une vision d'un monde où les êtres humains partageaient sans rien attendre en retour et je crois le moment créer ce futur, c'est maintenant.



Concernant la monnaie euro, mon opinion est bien sur différente, car j'y crois.
Je crois qu'il est de plus en plus en plus important de la mettre en valeur.
Se retourner contre l'euro, c'est donner encore plus de puissance au Dollars, Yuan, Roupie, Roubles qui elles sont des Monnaies dangereuses.
L'Europe est pour moi la seule "Nation" qui essaie difficilement de mettre en avant les valeurs sociales de manière institutionnelle.
Déstabiliser l'euro, c'est déstabiliser l'Europe.
Diviser pour mieux régner, et tout ça profiterait à qui? Aux américains, chinois, indiens, russes et consor. Parmis nos amis, on sait très bien qui est allé vendre son âme aux américains et on connaît bien ses plans.
Aller trop vite nous éloigne un peu plus les uns des autres chaque jour! Ralentissons le pas ....

cedric.heine
Messages : 50
Inscription : mer. 17 févr. 2010 06:12
N° membre : 34
Nom du SEL : RadiSEL, SoignieSEL

Re: Autres SGIS

Message par cedric.heine » mar. 1 juin 2010 23:53

Nous finirons pas nous mettre d'accord ou à mieux nous comprendre

La question du prêt :

En fait je pense aussi qu'un prêt ne devrait pas être échangé contre un service, bien sûr lorsque l'on me prête une remorque et une voiture j'ai envie de remercier la personne qui m'a fait confiance mais alors c'est un don.

Serions nous d'accord de dire qu'il est contre productif dans un SEL de demander une contrepartie pour un prêt tout en acceptant que des dons de crédit puissent être fait entre les membres par exemple après coup remercier pour un prêt, ou parce que l'on est vraiment heureux de la qualité d'un service, pour dédommager de la pénibilité du service j'invente débouchage d'un évacuation de toilette un dimanche, ou par solidarité pour la brave dame qui propose du tricot et de la lecture en échange des course et qui ne parvient pas à garder un équilibre dans ces comptes? Ainsi impossible de recevoir des service en échange de film ou de bouquins ou de matériels divers à prêter...

Ma proposition : Proposer lors de notre prochaine réunion la possibilité de don, mais l'impossibilité de demander du crédit en échange d'un bien le prêt doit rester un acte gratuit.

De ton côté accepterait tu d'accepter les dons? Sinon pourquoi? Je ne cherche pas à négocier : quoi qu'il en soit je ferai cette proposition lors de la prochaine réunion.

La question du produit artisanal

Tu semble d'accord que l'on échange le temps de travail pour une salade contre un service de la même durée, la difficulté sera alors d'une part d'estimer ce temps et d'autre part de demander le remboursement des produits de base.

Personnellement je laisserais aux membre le soins de définir le nombre d'unité qu'ils demandent même si je sais qu'il va y avoir une sorte de jeux de l'offre et de la demande mais je ne pense pas que cela nuira aux échanges. Quant aux remboursement pour les produit de base si il sont minime je les laisserait tomber, combien de centime je dois demander pour un pain ou une gaufre? Je 'ai pas envie de tenir des compte d'apothicaire...

Ma proposition : Proposer lors de notre prochaine réunion l'interdiction d'échange de biens à l'exception des produit de l'artisanat à la conditions de veiller à ce que la demande tienne compte tant que possible se peut de la durée du travail fourni et tant que possible demander remboursement des biens nécessaire à sa conception.

On avance un peu?
Cédric Heine,
RadiSEL (n°34)
sel.cedric.cdrc@inboxclean.com

Avatar de l’utilisateur
Joaquim
Administrateur du site
Messages : 151
Inscription : sam. 1 sept. 2007 22:28
N° membre : 3
Nom du SEL : RomanSEL
Contact :

Re: Autres SGIS

Message par Joaquim » ven. 4 juin 2010 01:59

La question du prêt :
Accepter des dons, oui bien sur (mais donner sans rien en retour).

La question du produit artisanal
Je suis d'accord pour dire que le temps que j'ai pris à couper + arroser + travailler la terre pour récolter "cette salade là" dans le potager est comptabilisable en temps et pas la totalité de mon potager.
La semence doit être payée en euros et non en service par le demandeur de la salade. Il faut fonctionner de la même manière qu'avec les voisins, amis, famille.
Il ne peut en aucun cas y avoir SPECULATION sur le prix.
Je ne dois pas GAGNER d'argent. Tout doit être transparent.

On avance. J'avais déjà dit la même chose à Laurent.

Perso, quand j'ai trop de prunes, pommes, mirabelles, les gens viennent se servir et puis on se fait un barbecue et on finit ça au pinard... Et comme on habite pas loin les uns des autres il n'y a pas besoin de BOB ou BOBETTE.
Aller trop vite nous éloigne un peu plus les uns des autres chaque jour! Ralentissons le pas ....

laurent d.
Messages : 18
Inscription : mer. 11 nov. 2009 21:59
N° membre : 6
Nom du SEL : RadiSEL

Re: Autres SGIS

Message par laurent d. » jeu. 8 juil. 2010 17:14

Bravo Joachim, tu as changé le point 4 de la charte de lesel.

4. Ce SGIS ne permet pas de convertir des échanges de biens en heures (bons d'échanges locaux). Ces derniers étant du domaine du troc.
Néanmoins, les membres des SEL qui l’utilisent peuvent se DONNER des biens sans AUCUNE forme de rétribution quelle qu’elle soit.
SEUL, le temps passé à créer un bien non manufacturé peut être rémunéré en heures. (Exemple, je passe une heure de mon temps à faire un pain pour un voisin = 1 heure. Pas de valeur pour le pain !). Les ingrédients doivent être payés en euros par le demandeur de service.


Par rapport au premier jet (cf ci-dessous) qu'ont dû approuver tous les autres SEL qui on voulu utiliser ton outil, tu apportes une nuance ENORME et qui fait la DIFFERENCE, tu ouvres la porte au domaine des services de PRODUCTION. C'était vachement nécessaire. Je m'incline, bien joué ;-). Après - que ce soit la le pain que tu offres en lui-même ou bien "le service de production du pain" - me semble un débat moins intéressant à ce stade ...


4. Ce SGIS ne permet pas de convertir des échanges de biens en heures (bons d'échanges locaux). Ces derniers étant du domaine du troc. Néanmoins les membres des SEL qui l'utilisent peuvent se DONNER des biens sans AUCUNE forme de rétribution quelle qu'elle soit, même pas des heures de services en retour.

Avatar de l’utilisateur
Joaquim
Administrateur du site
Messages : 151
Inscription : sam. 1 sept. 2007 22:28
N° membre : 3
Nom du SEL : RomanSEL
Contact :

Re: Autres SGIS

Message par Joaquim » jeu. 8 juil. 2010 22:29

Salut Laurent,

En fait, oui, c'est plus clair qu'avant, mais c'est toujours la même chose qu'avant. Dans le BruSEL pendant des années, lorsqu'on fait un gâteau pour quelqu'un, c'est le temps passé à le faire qui compte.

Par rapport à un système de production dans le SEL, les SEL qui utilisent mon système ne pourront pas se lancer dans cette démarche économique, car comme je l'exprime sur la première page de http://lesel.be/s/index.asp. Le SEL est du domaine du "coup de main", la production est un acte "répétitif".

Dès que l'on sort de ce cadre, on rentre dans un autre cadre, qui pour moi n'est plus le SEL. ;)
Aller trop vite nous éloigne un peu plus les uns des autres chaque jour! Ralentissons le pas ....

Répondre