Homéopathie et allopathie: quelle différence essentielle?

Invitez ici les membres ou non-membres pour : balades, expo, manifestations, animations, concerts, fêtes, etc. auxquels vous vous rendez ou que vous organisez
jpn
Messages : 6
Inscription : ven. 2 janv. 2009 17:16
N° membre : 322
Contact :

Homéopathie et allopathie: quelle différence essentielle?

Message par jpn » ven. 2 janv. 2009 17:42

Conférence à Bruxelles - vendredi 9 janvier 2009

Dr Jacques Grosjean

* Licencié en Sciences chimiques (UCL 1964)
* Assistant en Biochimie (UCL 1965-70)
* Docteur en Médecine (UCL 1976)
* Étude et pratique de l’homéopathie (de 1979 à aujourd’hui)
* Consultant en Pharmacologie (UCB-Belgium)

Image

Il s’agit de préciser et d’illustrer par un exemple familier les deux manières fondamentalement différentes de considérer et de traîter les manifestations de la maladie, qu’on appelle les “symptômes”. En allopathie, on tente de les supprimer (principe d’opposition). En homéopathie on tente de les faire aboutir - en “allant” dans le même sens (principe de similitude) - vu qu’on les considère comme des indicateurs de la voie de guérison.

L’application d’une démarche de similitude implique forcément une individualisation et une globalisation de chaque cas. La similitude ne peut s’appliquer que sur la situation individuelle du patient : en conséquence, un symptôme donné peut demander deux remèdes différents chez deux patients différents - contrairement à l’allopathie qui donne le même traitement à tous les patients qui sont décrits par un même diagnostic.

Finalement : “Que veut dire ce terme de “similitude” ? Il s’agit d’une similitude entre Quoi et Quoi ? ” - On prendra ici l’occasion de rectifier certains lieux communs (erronés) qui persistent à se généraliser et qui entretiennent des idées abusives sur le contenu réel de la démarche de l’homéopathie.

“Ma motivation principale provient du fait que le discours ambiant et médiatique - qui circule actuellement à propos de l’homéopathie - est erroné, incomplet et dérisoire. J’estime qu’il est souhaitable - par respect pour les patients - de lever l’ambiguité des “à-peu-près” et de corriger les contre-vérités.”

Où : salle communautaire des Venelles, Venelle aux Jeux 25, 1150 Woluwé-Saint-Pierre

Quand : vendredi 9 janvier 2009 à 20h (19h pour la table d'hôte)

Informations et inscriptions par téléphone au 0495/702.111 ou sur le site suivant : http://www.nouvelles-alternatives.be/ho ... similitude

Répondre